Le paiement dématérialisé dans les collectivités

Pour faciliter l’encaissement de près de 100 millions de titres de paiement émis chaque année par les collectivités, la direction des collectivités locales de la direction générale des finances publiques (DGFIP) vient de lancer un outil de paiement en ligne.

Avec ce système de paiement de titres par Internet (appelé Tipi), l’usager peur payer en ligne ses factures de cantine, de crèche, de transport scolaire ou d’eau, depuis n’importe où, 7 jours sur 7, 24h/24. En pratique, il suffit à l’habitant d’une commune par exemple, de se connecter sur le site Internet de sa ville, si elle propose ce service. Il y a pour le moment deux formules. Soit l’usager dispose d’un compte personnel qui répertorie l’ensemble de ses factures, avec leurs dates d’échéance. Ce système est relativement complexe à développer, et n’existe que dans une petite poignée de collectivités. Soit la collectivité crée un simple formulaire de saisie de paiement en ligne directement sur son site, sur le modèle de n’importe quel site marchand. Cette seconde solution est aujourd’hui privilégiée. Pour autant, pour les inconditionnels du chèque, pas d’inquiétude à avoir. Ce mode de paiement coexiste avec le paiement par carte bancaire. “L’Association des maires de France est favorable à la dématérialisation du paiement dès lors qu’elle n’est pas obligatoire”, confirme Philippe Laurent, vice-président de l’AMF, à Acteurs Publics.

Tipi permet un encaissement instantané des sommes acquittées et simplifie les échanges entre le trésorier et la collectivité”, souligne Frédéric Iannucci, chef du service des collectivités locales à la DGFIP. Cette dernière soulage les collectivités d’une partie des frais en prenant à sa charge ceux dits de gestionnaire de paiement, tandis que la collectivité paie les frais de commissionnement bancaire, comme pour tout paiement en ligne. Les coûts de création, de développement et d’adaptation du portail Internet sont également à la charge de la collectivité.

Environ 70 collectivités sont à ce jour dans le projet Tipi et 40 sont en phase de test. Dans le courant de l’année, Bercy devrait étendre ce service, pour le proposer aux collectivités qui n’ont pas de portail Internet.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s