Steve Jobs, cofondateur d’Apple, s’est éteint le 5 octobre 2011

Steve Jobs, cofondateur d’Apple, s’est éteint à l’âge de 56 ans, ce mercredi 5 octobre.
Sur le site de la marque, qui a annoncé son décès dans la nuit, figure une photo en noir et blanc avec pour seule inscription : «Steve Jobs 1955-2011».

Suite à des problèmes de santé dont un cancer du pancréas au début des années 2000, il avait annoncé sa démission d’Apple fin août dans une lettre adressée au conseil d’administration et à la «communauté Apple» : «J’ai toujours dit que si venait le jour où je ne pourrais plus remplir mes devoirs et les attentes en tant que directeur d’Apple, je serais le premier à le faire savoir». Et, «malheureusement, ce jour est venu», avait-il annoncé, provoquant son remplacement par Tim Cook.
Né à San Francisco le 24 février 1955, d’une mère célibataire, Steve Jobs a été adopté quand il avait à peine une semaine, selon sa biographie officielle.
Pendant ses études secondaires, il suit des conférences au siège du groupe Hewlett-Packard, et travaille durant un job d’été avec Steve Wozniak, qui fondera avec lui Apple quelques années plus tard. Il entre à l’université mais la quitte après un semestre, tout en continuant de suivre des cours. A 20 ans, il fait un voyage initiatique en Inde. Plus de trente ans plus tard, il cultivait encore  une image d’ascète et on lui prêtait un régime alimentaire végétalien (sans aucun apport d’origine animale).
A son retour d’Inde, Steve Jobs entre comme technicien chez le fabricant de jeux vidéos Atari. Il a 21 ans et Wozniak – alors ingénieur chez Hewlett-Packard – 26 quand ils créent ensemble Apple Computer dans le garage de la famille du premier. Suit le succès des ordinateurs personnels Macintosh. Mais au terme d’une lutte de pouvoir interne, Jobs quitte Apple en 1985 et prend la tête des studios Pixar.
En son absence, le groupe à la pomme périclite. Il est rappelé aux commandes en 1997 et le relève, d’abord en lançant l’iMac, qui fait de l’ordinateur un objet de design. Viennent ensuite les succès planétaires de l’iPod (lancé en 2001) et de l’iPhone, qui marie les fonctions d’un téléphone, d’un baladeur, d’un assistant personnel et d’une console de jeux, jusqu’au récent succès de l’iPad.
Hasard du calendrier, l’annonce de la mort de Steve Jobs intervient 24 heures après l’annonce par Tim Cook du lancement d’un Iphone 4S.
Le président Barack Obama salue «un des plus grands inventeurs américains». «Profondément attristé», Bill Gates, le fondateur de Microsoft, a jugé que l’influence qu’a eu sur le monde Steve Jobs se ressentirait «encore pendant plusieurs générations».
Les 357 Apple Stores dans le monde entier sont depuis l’annonce du décès des lieux d’hommages à Steve Jobs.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s